Le féminisme à l'ère du digital

{Où sont les femmes ?} 🎤 --- Partout sur le digital ! Si vous avez manqué cette vague de féminité sur les internets c’est vraiment parce que vous avez hiberné ou que vous vivez au sommet du Cervin. Mais la grande question qu’on se pose, nous les agences, c’est : quelles sont les nouveautés engendrées par ce mouvement d’empowerment ? Petit tour d’horizon de quelques créations digitales !

TAPAGE - Le magazine 100% digital des femmes qui parlent de tout, et surtout pas de rien.

Leur but : donner la parole aux femmes d’hier et d’aujourd’hui mais pas que. Les petites têtes pensantes du mag s’affairent à dénicher toutes les dernières tendances mode, beauté, culture pour valoriser la féminité des Vénus modernes. Par quel moyen ? En ayant développé un chatbot Facebook qui envoie à ses lectrices un article par jour. Un moyen direct de toucher leur audience et de communiquer leur discours engagé.

WAIA - Le média des femmes à l’esprit et la couleur de peau colorés.

À travers des photos, vidéos et tuto, la plateforme digitale rend hommage aux femmes noires et retrace leur style. Waia a également créé une newsletter nommée Femme Like You, qui condense tout leur contenu original et inspirant directement dans votre boîte mail.

DIETLAND - La série qui révolutionne le poids des femmes.

Certaines critiques la qualifient de révolution de la représentation des personnes obèses à la télé, mais c’est le scénario lui-même qui est révolutionnaire. Une revisite du Diable s’habille en Prada où l’héroïne principale est une obèse complexée qui tient une chronique dans un magazine féminin et répond à d’autres femmes complexées… Un jour, elle est contactée par un mouvement féministe et devient alors une justicière qui se bat contre les hommes accusés de viol. Donc non seulement la série dénonce la « grossophobie » et le « fat shaming » mais en plus, elle pimente le tout d’une sauce féministe, anti-patriarcale et anti-misogyne.

PYNK - Le clip qui met en lumière le sexe féminin.

Des huîtres, des pantalons à froufrou effet « vulve » ou encore des messages anti-Trump sur des culottes, autant de signes assumés dans ce clip de Janelle Monáe qui prône le mouvement féministe des ados à la femme fatale. Le clip a été vu plus de 9 millions de fois sur YouTube !

@desfemmesfrançaises - Sur Instagram aussi on retrouve une tribu d’influenceuses adeptes de ce mouvement.

Aujourd'hui, on décide de s'intéresser de plus près au compte @desfemmesfrançaises. Leur édito ? Complètement original car chaque semaine une femme prend le contrôle du compte, vous balance son quotidien et vous inspire…

En résumé, que de beaux projets engagés voués à ouvrir les esprits, et changer l’image de la femme pour lui permettre de mieux s'assumer. D'ailleurs, les marques aussi prennent le virage et changent leur communication, comme Dove qui fait appel à « Madame tout le monde » pour ses shootings et qui va lancer sa mention « No Digital Distortion » parce que, comme le dit si bien Kendrick Lamar « I'm so fuckin' sick and tired of the Photoshop ».

Intéressé(e)s par le sujet ? Allez donc jeter un coup d'oeil aux sites réalisés par un de nos collaborateurs pour rendre digeste les stats du Gender Gap ou encore qui met les femmes leader de notre monde sous les projecteurs.

Articles similaires.